L'histoire de l'Abbé Pierre

La vie de l’Abbé Pierre

1912
Naissance le 5 août à Lyon d’Henry Grouès, dit l’Abbé Pierre.

1931
Renonce par acte notarié à sa part du patrimoine familial et distribue ce qu’il possède à diverses œuvres de charité. Entre chez les Capucins.

1938
Ordination sacerdotale le 14 août.

1942
Dès le lendemain de la rafle du Vel’ d’Hiv à Paris, l’abbé Pierre accueille des Juifs rescapés d’une première rafle en zone libre.

1942-44
Clandestinité : participe à la résistance, crée des maquis qui deviendront une partie de “l’Armée du Vercors”.

1943
Arrestation par l’armée allemande à Cambo-les-Bains (Pyrénées). Evasion, par la traversée de l’Espagne et départ de Gilbratar vers Alger.
17 juin : première rencontre avec le Général de Gaulle, à Alger.

1945-51
Député de Meurthe et Moselle. Président du Comité Exécutif du Mouvement Universel pour une Confédération Mondiale.

1949
Avec André Philippe, député, il dépose un projet de loi tendant à reconnaître l’objection de conscience. Il entreprend la construction (souvent illégale) de logements pour familles sans-abri et accueille chez lui un homme désespéré, Georges : cet événement marque la création de la première communauté Emmaüs (Neuilly-Plaisance).

1954
Une femme puis un bébé meurent de froid en janvier et en février. L’Abbé lance un appel sur les ondes de RTL : c’est “l’insurrection de la bonté” à Paris et en province. Lors de cet hiver de froid terrible, l’abbé Pierre demande au Parlement un milliard de francs, qui lui est d’abord refusé. Trois semaines plus tard, le Parlement adopte à l’unanimité non pas un, mais dix milliards de crédits pour réaliser immédiatement 12 000 logements d’urgence à travers toute la France, pour les plus défavorisés.
Année de la naissance de la S.A. HLM Emmaüs, de l’Union nationale d’aide aux sans-logis qui deviendra la Confédération Générale du Logement (association de locataires), ainsi que de l’
Association Emmaüs à Paris.
Le magazine “Faims et Soifs” a été crée cette année-là.

1969
Première assemblée générale d’
Emmaüs International à Berne (Suisse), qui adopte le Manifeste universel du mouvement Emmaüs.

1981
L’abbé Pierre est fait Officier de la Légion d’honneur, au titre des droits de l’homme.

1984
Lancement de la Banque Alimentaire en France, par Emmaüs, le Secours Catholique et l’Armée du Salut.

1985
Constitution d’
Emmaüs France qui rassemble toutes les composantes d’Emmaüs en France.

1987
Décembre : Commandeur de la Légion d’honneur, pour son action dans le domaine du logement.

1988
Création de la Fondation Abbé Pierre pour le logement des Défavorisés, reconnue d’utilité publique en 1992.

1991
L’abbé Pierre refuse les insignes de la Légion d’honneur.
Pentecôte : jeûne à l’église Saint Joseph de Paris, avec les “déboutés du droit d’asile” qui font une grève de la faim dans l’indifférence générale.

1992
L’abbé Pierre sollicite auprès du Premier ministre, Pierre Bérégovoy, la création du Haut comité pour le logement des personnes défavorisées. Un décret l’institue en décembre.

1993-95
A Paris, l’abbé Pierre est présent auprès des familles expulsées de la place de la Réunion (XXe), avenue René Coty (XIVe), rue du Dragon (XVe) et dans l’Eglise St-Bernard (XIe arrondissement).

1994
Le 1er février, l’abbé Pierre lance son nouvel appel sur RTL : “Assez d’indifférence. C’est la guerre ! La guerre de défense contre la misère qui attaque l’univers total des hommes. (…)”

1994-96
Chaque année, l’abbé Pierre remet le prix “Une Ville Pour Tous” à trois communes ayant réalisé des projets innovants en matière de logement social.

1995
Le 15 mars, la Fondation Abbé Pierre fait paraître son premier rapport sur l’état du mal-logement en France.

1997-98
L’abbé Pierre entame un tour de France des mal-logés et des sans-abri avec la Fondation Abbé Pierre.

1998
L’abbé Pierre exige une loi contre les exclusions, elle sera promulguée. Son volet logement est abondamment nourri des contributions de la Fondation.

2001
Remise des insignes de Grand Officier de la Légion d’Honneur par le Président de la République.

2002
L’abbé Pierre inaugure les deux premières Pensions de Famille, à Woippy (57) et Marseille (13).

2004
Elevé à la dignité de Grand’ Croix de la Légion d’Honneur par Jacques Chirac, Président de la République.
En février, 50 ans de l’appel de l’abbé Pierre : à la Sorbonne, à l’occasion de la remise du rapport mal-logement, l’abbé Pierre interpelle les responsables politiques et demande de relancer la production de logements sociaux.

2006
L’abbé Pierre se rend à l’Assemblée Nationale, le 24 janvier, pour interpeller les députés à la discussion sur l’article 55 de la loi Solidarité et Renouvellement Urbain.

2007
Décès de l’Abbé Pierre le 22 janvier.

Source: http://www.fondation-abbe-pierre.fr/index.php

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×