Historique

Voici notre histoire:

Rue des Lisses – L’idée d’un accueil de jour a germé dans la tête de Madame THEIL et de Madame BOURGUIGNON, toutes deux visiteuses de prison et permanente dans le local de l’A.F.D.C rue des Lisses, petit local d’accueil de famille de détenus, vite devenu point de rencontre des personnes qui n’avaient aucun endroit où passer leur journée.

1er Octobre 1992 – Déclaration au Journal Officiel, qui parait dans la presse le 23 Octobre. Le Point Refuge est né officiellement. Le siège social est fixé chez Madame THEIL jusqu'à attribution d’un local.

Décembre 1992 – Tout est prêt pour accueillir, le projet a mûri, il ne manque que le local. Le 11 décembre, un appel est lancé dans la presse locale afin d’en trouver un. La Mairie répond favorablement.

3 Mars 1993 - Ouverture de l'association Point Refuge par Madame Odette THEIL, soutenue par Madame Colette BOURGUIGNON dans sa démarche afin d'offrir un endroit, "un certain refuge" aux personnes en situation précaire sur l’agglomération. Un accueil inconditionnel, gratuit et anonyme vient d’ouvrir ses portes, une première à Chartres.

Logé gratuitement par la municipalité dans une ancienne salle de classe au 2ème étage du 1 rue Perrault, en centre ville de Chartres, l'accueil de jour fonctionne avec des bénévoles et Annick, salariée à mi-temps.

Juin 1993 – Annick décide de ne pas reconduire son contrat, Martine est présentée lors d’une réunion de bureau et  la remplacera, dès que les subventions le permettront.

Septembre 1993 - Martine a été embauchée à plein temps pour une durée de 6 mois renouvelables, grâce à une subvention de la Fondation Abbé Pierre.

Une maquette de pin’s à l’image de Point Refuge a été réalisée par Jorge, un accueilli et 1000 sont commandés et seront vendus à la Saint André au profit de l’association.

Mai 1993 - Notre accueil de jour rejoint le réseau des Boutiques Solidarité de la Fondation Abbé Pierre grâce à Jacques SEMEL,  chargé de mission à la Fondation Abbé Pierre à cette époque.

Novembre 1993 -  Giovanni a été embauché à mi-temps, en C.E.S, pour seconder Martine tous les matins ainsi que le vendredi toute la journée.

Hivers 1993 / 1994 - Point Refuge se voit attribuer un financement par la F.N.A.R.S pour 250 Nuitées d’hôtel pour la campagne hivernale. La distribution est faite en partenariat avec Accueil28, qui dispense aussi des nuits d’hôtel, afin de travailler en harmonie.

Grace à un financement du Ministère de la Culture, un écrivain public offre ses services 1 à 2 heures par semaine.

Serge,  Artiste Peintre, propose bénévolement ses services 2 après midis par semaine. Malgré un démarrage lent, cette activité intéresse de plus en plus d’accueillis.

Un financement de la D.D.A.S.S nous permet de renouveler notre partenariat avec Accueil28 et la D.P.A.S, pour les nuits d’hôtel.

L’association LILI SETTON nous offre 50 duvets que nous distribuons aux accueillis qui dorment en squats.

Septembre 1994 – Point Refuge devient terrain de stage pour des étudiants en formation  sanitaire et sociale.

Novembre 1994 – Après une année en C.E.S à Point Refuge, le poste de Giovanni passe en C.E.C avec un contrat à temps plein.

Décembre 1994 - Le Point Refuge ouvre ses portes le week-end grâce à un financement de la D.D.A.S.S, Paul est embauché pour une durée de quatre mois, ce contrat sera reconduit.

Février 1995- L'association quitte ses locaux avec l’eau froide sur le palier et les toilettes dans la cour  pour aller s'installer au 12 rue Chauveau-Lagarde, à deux pas des gares routière et S.N.C.F. Une douche, deux machines à laver et un sèche linge, financés par la D.D.A.S.S, sont mis à la disposition des accueillis ainsi que l’eau chaude au robinet et les toilettes au même étage.

Septembre 1995 – Le Docteur CANINO (Médecin du monde) envisage qu’il soit assurer une permanence d’information médicale à Point Refuge. Par la suite, le Docteur ARONDEL de  la C.P.A.M a pris le relais pour  effectuer des permanences et proposer des bilans de santé aux accueillis.

Mars 1996 – Xavier BAZOT écrivain, organise avec les animateurs et grâce au financement de la D.R.A.C et de la F.A.P, des sorties dans les musées et expositions locales.

Les locaux devenant trop exigus pour maintenir les services d’hygiène, et suite à de nombreux actes de malveillance, nous prenons la décision de supprimer ces services et de donner au F.A.C les machines à laver, le sèche-linge et la cabine de douche.  

Avril 1996 - Devant l'augmentation du nombre d’accueillis, Basem est embauché  à temps plein, il assure la permanence de la semaine avec Martine et Giovanni.

Octobre 1996 – A l’occasion de la journée mondiale du refus de la misère, qui coïncide avec l’anniversaire du dépôt des statuts de Point Refuge,  le premier repas a été réalisé par deux accueillis  Gégé au taboulé et  Manu à la pâtisserie. Ce repas a pu être réalisé grâce aux Restos du Cœur qui nous ont prêté leur cuisine, et permet aux accueillis et aux partenaires de se rencontrer sur le terrain.

Janvier 1997  -  Paul nous quitte pour un travail à temps plein et Jeff prend le relais le 11 du même mois. La permanence du Week-end est ainsi maintenue, pour l’instant par un seul animateur.

Juin 1997 – Serge, peintre bénévole, anime l’atelier Peinture et de nombreuses aquarelles sont réalisées par les accueillis. Devant un tel engouement, après le départ de Serge, l’atelier sera repris par Marc, un artiste plutôt orienté vers l’abstrait. Là aussi un grand nombre d’accueillis deviendront des artistes le temps d’une toile.

Février 1998 - Monique, bénévole, anime l’atelier peinture en remplacement de Marc, les jeudis après midi et elle tentera de développer la technique du pastel. Ainsi grand nombre de méthodes seront testées à Point refuge.

Mars 1998 - Réalisation du premier petit bulletin d’information «  Les Nouvelles de Point Refuge », à destination de nos partenaires.

Mai 1998 - La ville d’Epernon nous alloue une subvention pérenne de 5000 Frs.

Septembre 1998 - L’équipe de Point Refuge participe aux ateliers de réflexions et d’échanges lors des premières rencontres nationales des Boutiques Solidarité qui se déroulent à Créteil en présence de l’Abbé Pierre, de Martine AUBRY Ministre du Travail et de la Solidarité et de  Louis BESSON, Secrétaire d’Etat au Logement.

Octobre 1998 - Quatre permanents de la Boutique Solidarité d’Argenteuil sont passés nous rendre visite, c’est la première fois que des animateurs d’une autre Boutique viennent nous voir. 

Novembre 1998 - L'association est agréée par Jeunesse et Sports pour son rôle dans l'éducation populaire.

Juin 1999 – Un partenariat se développe localement avec le  district de Chartres, la Direction de l’Administration Pénitentiaire et le Ministère de la Justice. A cette occasion, Point Refuge est présent lors des Journées Nationales Prison organisées à Châteaudun en Novembre.

Décembre 1999 - Deux douzaines d’enfants du centre social du Clos Margis de Lucé sont venus partager,  avec les accueillis, des gâteaux qu’ils ont réalisés.

Janvier 2000 - Premier après midi crêpes à Point Refuge ; cette journée rencontre un réel succès, l’action sera reconduite plusieurs fois.

Avril  2000 -  3000Frs nous sont allouées par la F.A.P pour commander à l’association Vet’Cœur des serviettes, gants de toilettes et sous vêtements en faveur des accueillis.

Mai 2000 - Un premier contact a été pris avec le C.I.C.A.T dans le but de mieux informer nos accueillis. Par ailleurs nous restons  en étroite collaboration avec nos partenaires en leur rendant visite régulièrement. Un partenariat est même conclu avec la Banque Alimentaire, qui nous fournis ponctuellement, gâteaux, café, lait et friandises pour nos accueillis.

Juin 2000 – Deuxième  rencontre des Boutiques Solidarité de la Fondation Abbé Pierre organisé à Bourges.

Septembre 2000 – Avec un petit groupe d’accueillis, salariés et bénévoles de Point Refuge ont refait la peinture et la tapisserie des locaux. Un grand merci à Alain, Tcha et Laurent pour nous avoir prêté main forte.

Novembre 2000 - Ouverture de l’atelier Arts Plastiques en partenariat avec le C.I.C.A.T. Patrice HUGNET plasticien professionnel intervient tous les 15 jours, accompagné de Sandrine, Psychologue du C.I.C.A.T.

Février 2001 - Madame Odette THEIL reçoit la médaille de la ville de Chartres pour ses actions locales ainsi que la médaille de la Fondation Abbé Pierre au titre de son action auprès des plus démunis.

Mars 2001 – Suite à une formation sur le Comité Régional des Organisme Sanitaires et Sociaux, qui a eu lieu à la F.A.P, M. Pagnoux, chargé de mission à la D.D.A.S.S,  envisage l’obtention d’un agrément C .R.O.S.S.

Juillet 2001 – Dans le cadre de notre partenariat avec le C.I.C.A.T, une fresque a été réalisée par plusieurs accueillis sous la supervision de Patrice HUGNET.

Septembre 2001 – Le Docteur SERANO se joint au Docteur ARONDEL pour proposer des bilans de santé. Les permanences deviennent bimensuelles.

Décembre 2001 – Claudy, responsable de la Boutique Solidarité de Bourges vient nous rendre une petite visite et ainsi prendre la température qui règne à Chartres.

Point Refuge assiste au forum des acteurs sociaux à Angers, où le réseau des Boutiques Solidarité était largement représenté.

Mai 2002 – Christine est embauché dans le cadre du P.R.A.P.S, en qualité de Psychologue, afin d’intervenir auprès des accueillis et tenter de créer un partenariat localement avec les services compétents.  Elle remplace ainsi Pascale, qui n’est restée avec nous que trois mois.

Octobre 2002 - A l’occasion de notre repas de fin d’année, La Présidente reçoit une médaille réalisée et attribuée par l'équipe, à  l’image du pin’s de Point Refuge.

Novembre 2002 - La structure déménage à nouveau dans les locaux actuels, 8 boulevard Foch, mis à disposition, gratuitement, comme les précédents, par la municipalité de Chartres.

Hivers 2002 - L’association LILI SETTON nous fait parvenir 50 duvets que nous distribuons aux accueillis sans domicile.

Juillet 2003 - La Présidente reçoit le grade du Chevalier de la Légion d'Honneur pour ses actions sociales, remise par M. Gérard GANTIER, vice-président de la Fondation Abbé Pierre.

Septembre 2003 - Dans le cadre de notre partenariat avec le CICAT, une fresque a été réalisée, dans la cour de Point Refuge, par plusieurs accueillis sous la supervision de Patrice HUGNET.

Janvier 2004 - Madame Odette THEIL reçoit la médaille de l'Administration Pénitentiaire.

Juin 2004 – La Caisse d’Epargne nous permet de changer d’ordinateur, de photocopieur et de Fax en nous attribuant une subvention exceptionnelle.

Septembre 2004 – Florence vient renforcer l’équipe de permanent le Week-end, ce qui permettra à l’animateur de ne plus assurer seul l’ouverture de Point Refuge.

Mars 2005 – Après 6 mois passé avec nous, Florence cède la place à David, afin de profiter un maximum de son jeune fils.

Avril 2005 – Le Point Refuge inaugure les locaux refaits à neuf par l’ACTIJe en Janvier et meublés en Février grâce à un partenariat entre IKEA et la Fondation Abbé Pierre.

Octobre 2005 – En pleine période de vacation de salariés, Fred est embauché afin d’assurer les transitions et les remplacements durant les congés, maladies etc.

Pour la troisième fois, l’association LILI SETTON nous offre 50 duvets que nous distribuons aux accueillis qui dorment en squats ou hébergements de fortune.

Décembre 2005 – Après 8 années passées à Point refuge, Jeff nous quitte en même temps que David ; la permanence du Week-end sera reprise par Dominique et Dorothée.

Décembre 2005 / 2006 - Pour la première fois, le Point Refuge ouvre ses portes la nuit aussi, pour ceux qui ne souhaitent ou ne peuvent pas aller dans les hébergements traditionnels. Ce fonctionnement a entraîné l'embauche de deux équipes de deux animateurs, Cécile et Fred 4 nuits par semaine et Céline et Jacques les 3 autres de 22h à 06h du matin. Cette action a duré du 12 décembre 2005 au 31 mars 2006.

Avril 2006 – Dorothée quitte le Point refuge pour intégrer le Club Evasion28, une association d’accueil de public, psychologiquement fragile, Fred prend le relais.

Octobre 2006 – Point Refuge a pris la décision de supprimer le  repas anniversaire, et préfère organiser des journées « portes ouvertes » lors d’un goûter amélioré au rythme de 3 ou 4 par an. C’est un moment pour nous, aussi fort qu’une assemblée générale et un bon moyen  de rencontrer nos partenaires en présence des accueillis.

Hiver 2006/2007 - L'accueil de nuit a ouvert ses portes à partir du 4 décembre 2006, de 21h à 5h. Dominique et Fred, en plus des journées de samedi et dimanche, assurent les nuits de lundi, mardi et mercredi. Fanny et Julien les quatre nuits restantes et Aurélia fait le lien entre les deux équipes, en assurant les nuits de mercredi, jeudi et vendredi.

Janvier 2007 – Devant le nombre croissant de personnes dormant à la rue ou en squat, l’association LILI SETTON nous fait livrer  100 duvets que nous distribuons aux accueillis.

Hiver 2007/2008 - L'accueil de nuit a ouvert ses portes du 3 décembre 2007 au 30 Avril, Dominique et Fred, en plus des journées de samedi et dimanche, assurent les nuits de lundi, mardi et mercredi. Virginie et Michel les quatre nuits restantes et Laure fait le lien entre les deux équipes en assurant les nuits de mercredi, jeudi et vendredi.

Janvier 2008 - Réouverture de l’atelier Arts plastiques en partenariat avec le C.I.C.A.T. Patrice HUGNET plasticien professionnel intervient tous les 15 jours, accompagné de Sandrine, Psychologue du C.I.C.A.T.

Mai 2008 – Madame THEIL reçoit le prix servir du Rotary club de Chartres ainsi qu’un chèque de 1000E au profit de Point Refuge.

Octobre 2008 – Embauche de Bertrand le week-end en renforcement de l’équipe déjà en place. La charge administrative étant sous la responsabilité de Martine, nous lui avons adjoint un temps partiel. Frédéric, déjà permanent le week-end, assure cette  fonction complémentaire.

Dans le cadre de la journée mondiale du refus de la misère, nous organisons comme chaque année un goûter amélioré avec nos partenaires et les accueillis. A cette occasion et grâce au partenariat avec le C.I.C.A.T , Patrice HUGNET avec l’aide des personnes présentes à posé  la touche finale d’une fresque sur l’un des murs intérieurs des locaux.

Novembre 2008 – Pour la sixième année consécutive, Point Refuge assure le Point café lors des journées départementales sans alcool, grâce à un partenariat entre la C.P.A.M, la M.F.T.E.L, La M.S.A et les différentes structures de soins du département.

Hiver 2008/2009 - L'accueil de nuit ouvre ses portes du 1 décembre 2008 au 29 Avril. Dominique et Bertrand, en plus des journées de samedi et dimanche, assurent les nuits de lundi, mardi et mercredi. Pascale  et Yann les quatre nuits restantes et Aurélia fait le lien entre les deux équipes, en assurant les nuits de mercredi, jeudi et vendredi.

Mai 2009 - Bertrand nous a quittés après un contrat de sept mois avec nous,  pour continuer sa carrière dans d’autres structures.

Yann qui a déjà assuré  les nuits prend sa place les week-ends.

Laura, deuxième année de D.U.T Carrières Sociales, profite de son  stage pour nous concocter une après midi crêpes.

Depuis plusieurs années, Point Refuge a sa page perso sur le WEB et courant 2008, nous avons décidé de la moderniser en y incluant un album photo, un livre d’or, un calendrier et diverses rubriques pour les statistiques , l’historique, les horaires ainsi que la liste de nos partenaires. D’autres rubriques verront le jour au fur et à mesure de nos besoins et de vos demandes.

17 Octobre 2009 - Journée du refus de la misère, tombant cette année un samedi, l’équipe du Week End organisera un gouter pour nos partenaires et accueillis.

Hiver 2009/2010 - L'accueil de nuit a ouvert ses portes depuis le 1er décembre 2009. Dom et Yann, en plus des journées de samedi et dimanche, assurent les nuits de lundi, mardi et mercredi.

- Nicolas  et Claire assurent l'accueil les quatre nuits restantes et Samuel fera le lien entre les deux équipes en assurant les nuits de mercredi, jeudi et vendredi.

- Cette ouverture de nuit est destinée aux personnes qui ne désirent pas être hébergées dans les structures existantes ou tout simplement aux personnes seules souffrant de solitude dans leur logement.

Noël 2010 - Pour les B.S et pensions de famille de la Fondation Abbé -Pierre

Nous avons pu bénéficier d’un don de tee-shirts pour les accueillis, toute la logistique et la livraison ont été prises en charge par nos collègues d’Imanis, malgré la neige.

14 Janvier 2010 - Toute l’équipe organisera un goûter pour nos partenaires et accueillis.

            - Gâteaux, crêpes, gaufres, fruits et boissons seront à votre disposition. Le rendez vous est fixé vers 15h dans les locaux de l’association.

Depuis plusieurs mois, le partenariat avec le Foyer d’Accueil Chartrain s’est fortement renforcé afin de faire face à cet hiver qui commence déjà très fort. Le service de Maraude en place sur Chartres passe régulièrement la nuit, afin d’organiser les nuits des accueillis qui en éprouvent le besoin.

 Mai 2010 - Eric CANTONA, ami et parrain de la Fondation Abbé Pierre, a exposé à Chartres du 2 au 30 Mai 2010 de 10h à 12h et de 14h à 18h, dans le cadre de la « Mosaïques de photos » organisée par le Musée des Beaux Arts.

De nombreux accueillis ont fait le déplacement afin de passer la journée avec l’équipe et dans l’espoir de rencontrer Eric Cantona.

Malheureusement pour eux, il n’a pas pu venir nous rendre visite.

Beaucoup de photos ont été prises, cela nous laissera un souvenir des mercredis passés hors de Point Refuge.

Nous souhaitons remercier le gardien du site et toute l’équipe du musée des Beaux Arts de Chartres pour leur accueil.

Juillet 2010 - TRISTE NOUVELLE    

 - Nous sommes au regret de vous annoncer que Point Refuge ne renouvellera pas son ouverture nocturne.

 - Cette décision nous est imposée par la suppression de la subvention attribuée à cette action par les crédits d’état.

Conseil d’administration  -

 - Monsieur Stéphane VIEL et Monsieur Michel FRAIZE ont rejoint le Conseil d’Administration, c’est avec un grand plaisir que nous les avons accueillis.

Novembre 2010 - Comme chaque année, Point Refuge a participé à sa manière à l’organisation de la journée sans alcool.

La tenue du Point café et la réalisation des cocktails sans alcool nous avaient été confiés.

Toute l’équipe a fait le déplacement à la salle de fêtes de Mainvilliers pour cette occasion.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site